Stains of Resignation contiene nueve temas perfectamente ejecutados, donde la cuidadosa combinación de Black Metal y Funeral Doom, fecunda un disco que a veces suene escalofriante y otras melancólico, creando verdaderas atmósferas depresivas. Voz limpia, guitarras acústicas, violín, violonchelo o teclados, hacen que en cada nueva escucha puedas apreciar diferentes detalles y matices.

Reseñas / Reviews

“Tout est lié sur Stains Of Resignation, tout se tient, avec une cohérence qui au fil de l’écoute vous saute au visage bien que sa construction échappe toujours à toute compréhension. Un album en forme de joyau aux multiples facettes se renvoyant les unes les autres les éclairs d’une lumière toujours plus noire.”

666rpm

http://666rpm.blogspot.com/2011/04/austrasian-goat-stains-of-resignation.html

 

“Plus convaincant car plus original et profond que son grand frère, Stains Of Resignation est certainement LA surprise de cette fin d’année et les amateurs des groupes cités plus haut auraient tort de passer outre (attention : ne vous attendez pas à une pâle copie, de toute façon, ces références suffisent à suggérer une personnalité atypique). The Austrasian Goat est une entité difficilement cernable, laissant croire qu’un chef d’œuvre est à espérer à l’avenir. La prochaine étape est attendue avec impatience.”

Thrashocore

www.thrashocore.com/chroniques/chronique/3754-the-austrasian-goat-stains-of-resignation-2010-chronique.html

 

“Ce deuxième album est quand même une réussite. Véritable invitation au voyage dans le royaume torturé, à la fois violent, en colère, mais aussi calme et éthéré de son cerveau, The Austrasian Goat a sorti un OMNI dense, difficile à appréhender et à assimiler, mais qui laisse un sentiment de malaise et d’accomplissement une fois écouté en entier.”

VS Webzine

http://www.vs-webzine.com/chronique-THE_AUSTRASIAN_GOAT-Stains_of_Resignation-12282.html

 

«Stains of Resignation» hat einfach eine unheimliche Bandbreite, wird auch nach zig Durchläufen nicht langweilig und zwingt mich gerade schon wieder, die Nadel Richtung Vinyl zu bewegen und noch einmal in diesen schwarzen Abgrund einzutauchen. Apropos Vinyl, wer Lust auf diese Scheibe bekommen hat, sollte sie sich dringend in der schmucken Doppel-Vinyl-Variante besorgen.”

Ginnungagap Metal.

http://www.ginnungagapmetal.de/review-the-austrasian-goat—stains-of-resignation
Título

Origin

nacionalidad

Valoraciones

No hay valoraciones aún.

Sé el primero en valorar “The Austrasian Goat – Stains of Resignation”

Your email address will not be published. Required fields are marked